Trois stratégies infaillibles pour survivre à une récession

Les gagnants sont TOUJOURS à l’affût de nouvelles opportunités pour développer leur entreprise. Ils ont foi en leur entreprise, en leurs consommateurs et dans le fait qu’une crise financière offre des avantages qui ne sont pas accessibles en période économique plus prospère.

1. Obtenez un meilleur retour sur vos investissements publicitaires

Lorsque l’économie se dégrade, il est normal que votre publicité génère moins de revenus que lorsque l’économie est en plein essor. Bien qu’il y ait moins d’argent dépensé, vous n’avez pas à regarder votre marge bénéficiaire se réduire !

Considérez ceci… les publicitaires souffrent de la récession tout autant que vous, et sont beaucoup plus impatients de faire des affaires. C’est l’environnement idéal pour marchander un prix plus bas, même si vous bénéficiez déjà d’une excellente offre. Chaque centime de publicité économisé se traduit par un bénéfice supplémentaire sur la marchandise.

Avez-vous envisagé d’obtenir de la publicité gratuite ? Les journaux locaux sont toujours à l’affût de sujets d’intérêt local. Faites les gros titres ! Bien que la publicité soit totalement gratuite, c’est un excellent moyen de faire connaître votre entreprise à des consommateurs potentiels.

Avez-vous vraiment besoin que vos publicités soient aussi grandes qu’elles le sont ? Bien que nous ayons une tendance naturelle à croire que plus c’est gros, mieux c’est, les faits suggèrent que les publicités courtes de 11 mots ou moins donnent souvent un meilleur taux de réponse que les énormes. Faites-en l’essai et économisez immédiatement de l’argent sur votre budget publicitaire.

.Réduisez vos coûts en renégociant les contrats des fournisseurs

Ce n’est pas parce qu’une entreprise est en récession qu’elle ne fait pas d’argent. En fait, certains fournisseurs se portent mieux que jamais ! La clé est d’approcher ces entreprises avec une proposition qui leur profitera autant qu’à vous.

De nombreux fournisseurs seraient heureux de font affaire avec vous, mais ils sont constamment harcelés par d’autres fournisseurs potentiels qui veulent leur marché. C’est l’occasion pour vous de sortir du lot et d’entrer dans le groupe des fournisseurs acceptables !

2. Tirez parti des ventes à prix élevé

Tous vos consommateurs ne sont pas touchés par la récession. Gardez à l’esprit qu’il y a toujours ceux qui sont en bonne santé financière, donc n’ayez pas peur de faire des offres de vente à prix élevé. De plus, en période de contraintes financières, ceux qui attachent une grande importance à vos produits les chériront encore plus.

Envisagez des stratégies pour fabriquer des articles comparables aux vôtres mais qui se vendent à un prix considérablement plus élevé. Les spécialistes du marketing sur Internet construisent souvent des sites Web réservés aux membres et font payer leurs articles beaucoup plus cher. Certes, ils généreront moins de ventes, mais ceux qui apprécient vraiment les produits achèteront. Chaque vente se traduira par une énorme augmentation des gains. Considérez ceci… même si le nombre de ventes est réduit, le bénéfice réel peut être plus important que lorsque l’article était vendu à un prix inférieur.

Si vous avez du mal à vendre des produits identiques à ceux des autres, pensez à faire preuve de créativité. Créez un nouveau produit ou redessinez un ancien produit. Cette démarche peut être risquée, mais si elle est couronnée de succès, vous serez en mesure de vous accaparer le marché.

3. Maximisez votre clientèle existante

Vos clients savent déjà que vous fournissez des articles de haute qualité et un excellent service. Ils comptent sur vous pour les satisfaire. Il est beaucoup plus simple de vendre à quelqu’un avec qui vous avez déjà un lien.

Saisissez toutes les occasions d’augmenter votre volume de ventes au sein de votre clientèle existante. Vendez-vous un produit complémentaire à celui qu’ils sont sur le point d’acheter ? À la caisse, proposez-le-lui. Il s’agit d’une stratégie éprouvée et reconnue pour générer des ventes. Vous pourriez être surpris des ventes supplémentaires que vous pouvez créer à partir de clients existants.

La clé de la collaboration avec vos clients existants est de les fidéliser. S’ils sont satisfaits, ils recommanderont votre entreprise et vos services à leurs collègues. Si vous avez les clients les plus satisfaits de votre secteur, vous aurez plus de pouvoir sur le marché que ceux qui n’en ont pas

Se débarrasser des clients non rentables

D’un autre côté, certains clients ne méritent tout simplement pas d’être gardés. Ils vous coûtent plus d’argent qu’ils ne vous en rapportent. Il est temps de vous en débarrasser et de vous concentrer sur l’acquisition de clients plus rentables.

Il existe plusieurs façons d’identifier les clients non rentables. La première consiste à calculer votre valeur moyenne par client (VMC). Il s’agit du montant moyen que chaque client dépense chez vous. Une fois que vous avez ce chiffre, divisez-le par le nombre de clients que vous avez. Vous obtiendrez ainsi votre VMA par client.

Si vous constatez que certains clients ont une VMA inférieure à votre seuil de rentabilité, alors vous devez examiner leur compte. Il est possible qu’ils ne soient pas qualifiés pour vos produits ou services. Si c’est le cas, vous devrez les rencontrer et leur expliquer pourquoi il est dans leur intérêt que vous résiliiez leur compte. Vous pouvez également envisager de leur offrir une indemnité de départ ou une autre forme de compensation pour qu’ils partent tranquillement.

 

Pour survivre à une récession, identifiez les clients qui ne sont pas rentables et débarrassez-vous-en. Faites des offres de vente à prix élevé à ceux qui sont déjà en bonne santé financière. Essayez différentes stratégies pour vendre des articles à un prix plus élevé par rapport à des articles similaires qui se vendent à un prix inférieur. De plus, comme il est beaucoup plus facile de vendez à quelqu’un avec qui vous avez déjà une relation, maximisez votre base de clients existante.